Home / Peau sèche ou déshydratée ?

Peau sèche ou déshydratée ?

Si tiraillements et sensation de dessèchement sont des situations courantes pour de nombreuses peaux, il n'est pas toujours facile de faire la différence entre une peau déshydratée et une peau sèche. Découvrez comment distinguer ces deux états et nos conseils pour remédier aux deux phénomènes.

hydratation

Qu'est-ce qu'une peau déshydratée ?

Une peau déshydratée est une peau qui ne dispose pas de suffisamment d’eau à un moment donné. Il s’agit donc d’un état transitoire, plus ou moins fréquent et durable, qui se caractérise par des tiraillements et une sensation de peau assoiffée. Ce phénomène concerne potentiellement tous les types de peaux et ses causes sont bien souvent multiples. En effet, pour préserver son hydratation, notre peau dispose d’un « réservoir à eau » appelé le derme. Pour limiter la perte d’eau de ce réservoir, la peau dispose également de deux barrières: une barrière lipidique (l’épiderme) et une barrière hydrolipidique (le film hydrolipidique). Une perturbation d’un ou plusieurs de ces 3 éléments peut donc entrainer une déshydratation plus ou moins fréquente de la peau.

L’environnement extérieur dans lequel évolue votre peau influe également sur son degré d’hydratation : humidité de l’air, température, etc. Un vent sec peut par exemple déshydrater votre peau de façon significative. Enfin, une consommation d’eau insuffisante au quotidien est le facteur principal de beaucoup de déshydratations. Selon le nombre de facteurs impliqués et leur amplitude, la déshydratation pourra être d’intensité et de fréquence variable.

Comment identifier une peau déshydratée ?

1° Vous ressentez une sensation de tiraillements.

2° Votre peau vous apparaît assoiffée et vous ressentez le besoin de l’hydrater le plus vite possible.

3° La tenue du maquillage se dégrade tout au long de la journée et n’est pas homogène.

Comment remédier à la déshydratation cutanée ?

Pour remédier à la déshydratation cutanée il faut agir sur les causes de cette déshydratation. Ces dernières étant souvent multiples, il est intéressant d’opérer à tous les niveaux afin de mettre fin au phénomène. Le premier geste d’hydratation reste et restera toujours de boire une grande quantité d’eau au quotidien.  On évitera également, dans la mesure du possible, des environnements qui facilitent la déshydratation comme un air intérieur trop sec et on adaptera ses soins afin d’offrir une protection face, par exemple, au froid de l’hiver.

Si c’est la capacité de votre peau à préserver son hydratation qui est en cause, alors il est important de lui apporter ce dont elle a besoin pour préserver son hydratation. On peut alors agir à court et à long terme. A court terme, des soins riches en molécules humectantes telles que la glycérine, l’urée ou acide hyaluronique, offriront plus de confort à la peau et limiteront les tiraillements. A long terme, on agira sur le type de peau, comme par exemple la sècheresse.

Qu'est-ce qu'une peau sèche ?

Une peau sèche est une peau dont la structure est en pénurie de lipides. Le cas le plus courant est la peau qui ne produit pas suffisamment de sébum. Or le sébum participe non seulement à l’efficacité du film hydrolipidique mais aussi à l’apport de lipides spécifiques pour le ciment intercellulaire et donc pour l’effet barrière de l’épiderme. Avoir la peau sèche prédispose donc à la déshydratation. Cette déshydratation ayant pour symptôme le tiraillement, les peaux sèches ressentent souvent le besoin d’hydrater leur peau, ce qui pousse à la confusion. La peau sèche est donc à la peau déshydratée ce que la vie dans le désert est à la soif. Celui qui vit dans le désert aura souvent soif mais ce n’est pas parce qu’on a soif que l’on vit dans le désert.

Comment identifier une peau sèche ?

1° La peau présente fréquemment des signes de déshydratation.

2° Les pores sont resserrés mais peuvent néanmoins être à l’origine d’imperfections.

3° La peau est mate et le teint souvent terne. Elle peut aussi desquamer dans certains cas.

Comment aider une peau sèche ?

Pour aider une peau sèche à préserver elle-même son hydratation, il faut lui apporter les éléments dont elle a besoin pour progressivement rétablir une fonction optimale. C’est évidemment dans ce cadre que les huiles entrent en jeu : l’huile de jojoba rééquilibre le sébum et associée à un sérum ou un toner hydratant riche en humectants (glycérine,urée, acide hyaluronique,…), elle renforce le film hydrolipidique. Les huiles riches en omega 3 et 6 comme la rose musquée, la Framboise ou le Sacha Inchi, apportent quant à elles les acides gras essentiels à l’épiderme.

Rééquilibrer l’épiderme prendra évidemment un certain temps (variable selon le niveau de sècheresse), il faudra donc s’assurer de remédier à la déshydratation dans le même temps. Les huiles nourrissantes et les baumes contiennent des omega-9 et des acides gras saturés qui peuvent transitoirement renforcer la barrière cutanée mais l’idéal est de les associer à un soin à base d’eau (sérum ou toner hydratant) afin d’obtenir un plus grand confort et de limiter les tiraillements. Dans le cas contraire, une crème hydratante sera plus appropriée le matin afin de protéger la peau.

Adapter son Rituel - La technique de double hydratation

Bien qu’il existe un nombre incalculable de crèmes hydratantes, il est parfois difficile de trouver celle qui correspondra parfaitement à vos besoins. L’avènement des huiles et baumes a cependant donné naissance à une alternative en termes de rituel hydratant: la double hydratation. Popularisée outre-atlantique sous l’appellation « Absorbing fluid », la double hydratation consiste en l’association de deux soins hydratants, l’un à base d’eau et l’autre à base d’huile. On remplace ainsi une crème hydratante (contenant une composante à base d’eau et une composante à base d’huile) par deux soins, rendant de ce fait l’hydratation plus modulable, puisque l’on peut sélectionner une huile ou un baume correspondant parfaitement à sa peau, ainsi qu’un toner hydratant qui cible avec précision les aspects auxquels on souhaite remédier.

On peut ainsi associer un baume tel que le Baume Précieux ou une huile telle que l’Audacieuse à un toner hydratant tel que l’Hydrating Floral Essence de la marque Tata Harper, la n°11 Anarose Rejuveneting Toner de la marque MÜN skincare ou le Vitamine D Moisture Mist de la marque One Love Organic. En massant le baume (ou l’huile) et le toner hydratant directement sur la peau, la pénétration est plus rapide et moins huileuse. Ce duo offre par ailleurs une hydratation intense et durable. On peut, si on le souhaite, précéder cette double hydratation d’un sérum hydratant tel que le Hyaluronic Serum 200 de la marque Evolve Beauty afin de maximiser les effets mais cette troisième étape sera surtout destinée aux peaux les plus déshydratées. On choisira toujours son huile ou son baume en fonction de son type de peau et son toner hydratant en fonction de son besoin d’hydratation à court terme.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *